Mémoire du Pays de l'Orne
Bienvenue sur orne-info
Vign_01Couverture_A

Sommaire Pagus 63

 

Vign_photo_01

L'Hôtel Restaurant Terminus à l'angle de la rue Courbet et de l'avenue de la République

Vign_Bouton_Retour_Nos_Activites
Vign_Bouton_Retour_Series_Pagus

Sommaire du Pagus Orniensis n°63

La Mémoire du Pays de l’Orne vous propose une nouvelle balade dans le temps avec la sortie du Pagus n°63. Pour alimenter vos lectures, la revue peut-être achetée au siège de l’association et quelques sujets passionnants vous y sont proposés.

 

(01)           Hommage tout d’abord d’Evelyne et Ben Biz aux prisonniers russes de la Grande Guerre. Face à la pénurie de mineurs spécialisés, dès le printemps 1915, l’envahisseur allemand va utiliser cette main d’œuvre inépuisable et corvéable pour reprendre l’exploitation de la mine du Fond de la Noue et de l’usine du Haut des Tappes.

 

(02)           Hommage ensuite de notre ancien directeur de colo et de son épouse sur la vie d’un jeune caporal de Belfast, enrôlé avant l’âge légal qui va connaître les affres de la captivité au camp n° 10 situé à Homécourt et qui repose au cimetière communal depuis 1918.

(03)           Notre ami Yves Harmant, Président-fondateur de l’association de Meurthe & Moselle ‘’Ceux de Verdun’’ revient en quelques pages sur la bataille du Chemin des Dames du Printemps 1917. La désastreuse offensive décidée par le général Nivelle sur le plateau près du village de Craonne va aboutir sur 30 000 morts et près de 100 000 hommes blessés. Les hommes valides refuseront de partir à l’assaut pour de nouvelles offensives.

(04)           Lidia Accini revient sur les remèdes qu’utilisaient nos grands-mères pour soigner nos petits bobos et tracas de notre vie de tous les jours.

 

(05)           Pierrino Miotto revisite en images l’actualité internationale, nationale et régionale du premier semestre 1967.

 

(06)           Gérard Gillet résume les 70 ans de la Fanfare de Moineville. Ce membre actif et un noyau de fidèles cherchent aujourd’hui un avenir à cette formation.

 

(07)           Pierrino Miotto et Gérard Schlesser ont consulté les archives de Robert Noiré et décrivent les particularités de la rue Pierre de Bar à Joeuf.

 

(08)           Alain Aissaoui nous raconte le parcours du champion de moto, l’homécourtois Geoffrey Gnemmi qui a marqué de son empreinte les plus grands circuits.

 

(09)           Sa proximité avec la gare ferroviaire a permis à la rue Courbet à Homécourt d’avoir une concentration d’entreprises en tous genres. Pierrino Miotto reprend son histoire. 

© 2015 tous droits réservés MPO