Mémoire du Pays de l'Orne
Bienvenue sur orne-info
Visiteurs
compteur de personnes

Les permanences ont lieu tous les mardis de 14h30 à 18h30. Les membres actifs se réunissent tous les jeudis de 17h00 à 18h30.

 

Notre adresse émail

mdpohom@orange.fr

Le mot du Président
Vign_Claude_Rizzato

Claude Rizzato

Bonjour et bienvenue sur notre site

Mes collègues de l’association MPO et moi-même sommes heureux de vous recevoir sur ce site. Comme vous pourrez le remarquer, il est toujours en cours de réalisation. Beaucoup d’informations doivent encore y être installées. Nous nous attelons à cette tâche mais il nous permet déjà de communiquer avec vous. Alors profitez-en, profitons-en ! 

Sur cette page d’accueil, vous trouverez les toutes dernières informations concernant les activités ou les besoins ponctuels de notre association. Consultez-le ensuite, page par page, afin de découvrir qui nous sommes, qui sont ces passionnés qui composent notre groupe et quelles sont nos activités essentielles. 

Grâce aux documents, témoignages ou photos collectés auprès de la population depuis notre création, ce site vous fera découvrir l’histoire d’Homécourt et de ses environs. C’est un vaste chantier mais nous sommes motivés pour le mener à bien.

Si vous souhaitez mieux connaître encore notre travail, nos publications, nous vous rencontrerons avec plaisir à notre local. Si vous souhaitez nous apporter votre concours ou nous communiquer des documents par courrier ou par email, contactez-nous et aidez-nous à grandir encore. 

Merci à vous toutes et tous de nous aider ainsi à transmettre à notre jeunesse l’histoire de passé.

 

 Nouveau

Consulter les vidéos de nos diaporamas en vous rendant à la page Nos activités, puis sur la fenêtre Les diaporamas. Enfin consulter la liste de nos montages et cliquer sur le diaporama que vous souhaitez visionner.

Vign_01Couverture_A

Pagus Orniensis n°65

La revue est disponible et peut être retirée au siège de l'association.  

Cliquez sur la photo de la couverture pour obtenir le sommaire du Pagus Orniensis n°65

 

 
Vign_Claudy_Du

Décès de notre ami

Claudy Duranton

 Quelques mois après que les statuts de l’association soient déposés à la sous-préfecture de Briey, Claudy rejoint la vingtaine de passionnés d’histoire locale qui s’intéressent à Homécourt et ses environs.

 Il va signer son premier article dans le n°2 de notre revue Pagus Orniensis, un article sur son oncle, Louis Fernand Duranton, un résistant de la première heure, mort pour la France. Plus tard, d’autres écrits ont suivi. Nous lui devons :

§  Le Poilu du Monument aux Morts

§  La poterie du Haut des Tappes

§  Les majorettes de Madame Franzino

§  Le jardin public de l’avenue de la République

§  L’Histoire de Georges Philippe Favero, né aux Baraques et exilé aux Amériques.

 Claudy va participer aussi à la rédaction des 4 livres édités à ce jour par la Mémoire du Pays de l’Orne. Il va par la suite laisser de côté sa plume d’écrivain pour prendre un rôle essentiel dans notre fonctionnement. C’est ainsi que, pendant de nombreuses années, il a tenu les cordons de la bourse de l’association. Il s’occupait aussi de la gestion de nos abonnés et des envois par courrier de notre revue distribuée un certain moment à plus de 1000 exemplaires.

 Ses qualités de bricoleur nous ont aussi permis de trouver toujours la solution pour l’aménagement et la bonne utilisation de notre local. Homme d’une grande générosité et d’une grande discrétion, Claudy était l’ami sincère, loyal et fidèle, engagé pour les autres dans les associations qui lui tenaient à cœur. Il ne voulait jamais occupé le devant de la scène. Malheureusement, c’est le cas aujourd’hui, à notre grand regret.

 Son décès survenu le 25 juin à Joeuf nous affecte tous d’autant que, pendant plus de 10 ans, nous l’avons vu lutter contre la maladie. En janvier dernier, lors de notre assemblée générale, il a tenu à être présent et a montré beaucoup de courage pour être une dernière fois parmi nous. Une page entière de notre Pagus ne suffirait pas pour exprimer les sentiments que nous éprouvons pour lui. Il est parti rejoindre Raymond, Julien et tant d’autres qui ont œuvré pour que les moments privilégiés de notre vie quotidienne collective survivent à ceux qui les ont vécus et pour que notre histoire, elle, ne meure jamais.

 Adieu Claudy et Merci pour tout.

© 2015 tous droits réservés MPO